Construire un univers intègre en faveur d'une génération résiliente, c'est notre engagement. Pouvoir économique = Pouvoir Citoyen.

RETROSPECTIVE 2015

Le Parlement des Jeunes de la République Démocratique du Congo en siège ordinaire de Kinshasa note avec satisfaction le travail abattu dans le cadre de ses missions, par ses représentations à Kinshasa et sur l'ensemble du territoire national. Le Parlement des Jeunes est désormais présent dans 50 Territoires et 60 Communes de la RDC. La Province du Haut Lomami et le territoire de LUIZA au KASAI ont déjà leurs Parlements des Jeunes. La présente retrospective concerne essentiellement les activités menées à Kinshasa par le Bureau National. Les activités des communes, territoires et provinces feront l'objet de publication dans la Rubrique des Provinces en toute leur intégralité.

Img 9247

 En Janvier 2015, le Parlement des Jeunes a joué un role majeur dans l'apaisement des esprits des jeunes manifestants contre la revision de la loi électorale à GOMA, MATADI et à Kinshasa.  En appelant les jeunes au respect des biens publics et aux revendications citoyennes des droits dans le respect de la loi, et aux forces de l’ordre d’éviter le dérapage ; lors des contestations et manifestations populaires ayant émaillé la situation politique à Kinshasa, sur fonds des tensions de révision de la constitution.

De Février au Mois de Mars ; Les activités de sensibilisation des jeunes et enfants sur l’engagement citoyen et les droits de la Jeunesse à Kinshasa ;  l’inauguration du centre des jeunes du BAS-CONGO, les échanges interparlementaires entre les Parlements des Jeunes de la RDC, du CAMEROUN, COTE D’IVOIRE et BENIN ; l’organisation des activités relatives au Mois de la Femme à BUKAVU au Sud Kivu et à GOMA au Nord Kivu.

Le chef de la Monusco, Martin Kobler, a discuté mardi 31 mars avec des jeunes congolais à Kinshasa. Le débat a tourné autour des questions d’emploi,  d’éducation, des élections et de la sécurité. Sur ces questions, a fait savoir Martin Kobler, la Monusco ne peut qu’accompagner les efforts du gouvernement congolais.  Le chef de la mission onusienne indique qu’il faudrait aussi encourager les agences des Nations unies « à avoir des programmes dans tous les domaines qui ciblent la jeunesse en particulier ». Par ailleurs, Martin Kobler a estimé que le parlement des jeunes était une bonne initiative. « Le Parlement des jeunes est un très bon moyen de coopérer pour canaliser les préoccupations de la jeunesse », a-t-il affirmé. 

Kayumbakobler

Au Mois d’Avril le Parlement des Jeunes de Kinshasa a poursuivi les activités de sensibilisation de la Jeunesse dans les 24 Communes de la ville de Kinshasa et l’organisation des conférences pédagogiques sur l’attachement des jeunes aux valeurs de la République et l’appropriation du processus électoral; Le Parlement des Jeunes a été impliqué dans le cadre de la société civile aux consultations sur les élections avec la CENI.

Sam 1911

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Parlement des Jeunes de la République Démocratique Démocratique du Congo a été aussi senti plus actif dans la diplomatie parlementaire au plan national et international. Comme à la Primature, le Ministre d'Etat en charge de la Décentralisation et Affaires coutumières du Gouvernement Central organise une séance de travail à l'intention des jeunes parlementaires de Kinshasa et de l'Equateur en son cabinet de travail; cette délégation est conduite par l'ambassadeur Arthur Omar KAYUMBA qui présente la cartographie du Parlement des Jeunes et le Plan Cadre du découpage des 11 à 26 Parlements provinciaux des jeunes. Deux grandes annonces tombent : l'installation d'une Bibliothèque de Jeunesse à Kinshas et l'organisation d'un atelier national sur Jeunesse et Décentralisation.

En Juin, il s'ouvre une séance des renforcement des capacités jeunes parlementaires de la RDC qui devrait représenter le Pays à la 41ème Session de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie.

En Juillet une délégation du Parlement des Jeunes se trouve dans le cortège de l'honorable Président de l'Assemblée Nationale  Aubin MINAKU, représenter le Pays à la 41ème Session de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie en Suisse précisement à BERNE. L'Ambassadeur Arthur Omar KAYUMBA est membre de la commission des Affaires Parlementaires et Madame Michael SIMba dans la commission de l'éducation et de la Communication.  Arthur Omar KAYUMBA porte t'étendard de la RDC en se portant candidat Porte parole du Parlement Francophone des Jeunes au plan international. Grace au concours de sa collègue du binome Ross Myatt, le couple Jerso-Congolais arrive au deuxième tour des élections. Au soir, la nouvelle tombe : Arthur Omar KAYUMBA et Rose Myatt ont perdu les élections.

En Aout le Parlement des Jeunes associé par le Gouvernement,  préside le cadre des concertations entre les jeunes et le Gouvernement sur la Nouvelle Citoyenneté. Sa présidence confiée à l'Ambassadeur KAYUMBA aboutit à la création du Panel des Modérateurs et à la mise en place d'un PLAN D'ACTIONS A IMPACT RAPIDE SUR LA CITOYENNETE. En marge de la journée internationale de la jeunesse, le Parlement des Jeunes commémore la journée et lance des messages dans ses réseaux médias de communication.

En septembre, le Gouvernement de la RDC organise l'Assemblée Générale du Conseil National de la Jeunesse, le Parlement des Jeunes est désigné comme Rapporteur Général des Travaux et de la Commission Electorale. A l'issu de l'assemblée générale le Parlement des Jeunes gagne les élections du Nouveau Bureau aux postes de premier et deuxième vice président désormais occupés par Pascaline ZAMUDA et Liliane LELO toutes les deux anciènnes présidentes des Parlements des Jeunes au Sud Kivu et au Kongo Central.

En Octobre le Président National eu des échanges avec la Sous-secrétaire d'Etat Américain à la sécurité civile, démocracy et droits de l'homme ; sur la SITUATION POLITIQUE EN RDC ET DANS LA RÉGION, Mme Sarah Sewall. L'Ambassadeur KAYUMBA a demandé à Washington pourquoi il laisse au BURUNDI, RWANDA et CONGO-BRAZZA la facilité de procéder aux révisions constitutionnelles, mais à la RDC, il y a autant des pressions diplomatiques. OUI A L'ALTERNANCE et A LA STABILITÉ CONSTITUTIONNELLE PARTOUT DANS LA REG ION.

Peu avant l'ambassaderu KAYUMBA a des échanges avec l'ambassadrice de SUEDE en RDC et le Représentant Spécial Adjoint du Secrétire Général des Nations Unies dans le cadre de Dynamics Conflicts International à Kinshasa.

Jieevent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Novembre le Parlement des Jeunes de la Réppublique Démocratique du Congo se joint à l'humanité pour célébrer la Journée Internationale de l'enfant, en 2015 marquant le 26 ème anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux Droits de l'Enfant. A Kinshasa ça été une occasion pour les enfants de faire des messages de plaidoyer par Esther MPINGANAYI, des élèves membres des gouvernements scolaires se sont associés à elles pour reclamer l'installation du Parlement d'Enfants et la transformation en services publics du Numéro vert 117. En rappel le 117 est une ligne d'assistance telephonique gratuite supportée par l'Union Européenne par War Child UK dont est partnaire le Parlement des Jeunes. Cette ligne est gérée par la Division des Affaires Sociales à GOMA et KINSHASA. En Mission officielle à Kinshasa, au lendemain de son audience auprès du Président National, l'honorable NADINE BAKARI Présidente interimaire du SUD KIVU a aucours de ces cérémonies a appelé à la jeunesse Congolaise d'etre  117 pour les populations du SUD KIVU. Avant de plaider les enfants qui vivent avec les conflits.

Rhodeun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Parlement des Jeunes a eu une séance de travail avec une délégation des nations Uies venue de Dakar et du Benin, sur l'entrepreunariat des jeunes en République Démocratique du Congo.Une serie des questions en termes d'opportunités et des priorités ont identifiées sur la base du contexte socioéconomique particulier du Pays.

En Décembre, le Gouvernement Central a organisé à l'intention du Parlement des Jeunes de la RDC une matinée de communication sur la Décentralisation à l'intention des 80 jeunes parlementaires de 24 communes de Kinshasa, des Provinces du SUD KIVU de l'iTURI, du KONGO CENTRAL, de KWANGO, DE BANDUNDU et du KASAI. La matinée a eu lieu à l'hotel du Gouvernement.

Il a été procedé de circonstance à la remise des outils pédagogiques aux honorables Présents avant de remettre à l'honorable Président National l'Ambassadeur KAYUMBA, un lot important de quit de sensibilisation des jeunes sur la décentralisation. Le Gouvernement de la RDC a rappelé son intention la vocation du  Parlement des Jeunes, celle des plateforme plateformes par laquelle toutes les questions de décentralisation devront désormais passer pour toutes les autres structures.

7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE PARLEMENT DES JEUNES VOUS REMERCIE DE LUI AVOIR FAIT CONFIANCE EN 2015; IL RENOUVELLE SON ENGAGEMENT POUR CONSTRUIRE UN UN INVERS INTEGRE EN FAVEUR D'UNE GENERATION RESILIENTE. EN 2016, NOTRE ENGAGEMENT SERA PLUS POUR LA CONSOLIDATION DU POUVOIR CITOYEN ET ECONOMIQUE DE LA JEUNESSE. PARTOUT OU NOUS SOMMES INSTALLES, NOUS AGISSONS EN TOUTE NEUTRALITE, TOUTE INDEPENDANCE POLITIQUEMENT NON PARTISANE. NOUS SOMMES MEMBRES DU PARLEMENT AFRICAIN DE LA JEUNESSE ET DU PARLEMNT FRANCOPHONE DES JEUNES. RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ET TWITTER. MEILLEURS VOEUX.

Img 9256

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE PARLEMENT DES JEUNES DE LA RDCONGO VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE

« L’avenir du Congo, c’est nous ; agissons maintenant ou jamais pour le modelage de notre société future ; pour un lendemain honnête de la nation, engageons nous au processus de la reconstruction de notre patrie ; par ce que nous sommes une génération salvatrice » notre espoir.

 

Comprendre le parlement  des jeunes de la RDCongo.

Le  parlement des jeunes de la République Démocratique du Congo est une structure nationale de participation des Jeunes Congolais, se voulant d’un pont entre les jeunes et les institutions nationales et internationales. Une structure apolitique, non confessionnelle et souveraine, le parlement des jeunes Congolais se veut une société civile de la jeunesse du Congo Démocratique, regroupant à son sein les jeunes leaders dont l’âge varie entre 16 et 30 ans , le parlement des jeunes réunis les jeunes leaders des universités, des mouvements des jeunes, des confessions religieuses, des anciens parlementaires d’enfants … ; présent en assemblée locale des quartiers, communes, villes ,cités, territoires, collectivités et villages, la chambre des jeunes congolais , veut d’ici 2015 regrouper 30 millions des jeunes à son sein à travers le Congo entier et la diaspora. Dirigé par  un bureau national permanent de 20 jeunes élus au cours d’une assemblée plénière nationale de 200 jeunes venant de tous les coins de la République, représenté valablement par l’ambassadeur des jeunes à l’extérieur et l’intérieur du pays.

Mis en place en 2OO3, le parlement des jeunes congolais a été redynamisé en  janvier 2008 sur l’initiative des jeunes congolais vivant à  Kinshasa.

Notre vision…

La vision du parlement des jeunes congolais est de sensibiliser les jeunes aux enjeux nationaux, les encourager à une citoyenneté active et les  inciter à s’impliquer au quotidien national, en promouvant l’entente républicaine  vers un dialogue interculturel dans la diversité des idées et des usages.

 

Notre idéal …

Concourir et Faire participer les jeunes congolais au processus de reconstruction, de la consolidation de la paix et de la réunification nationale. Seule la provocation des changements positifs et durables  du Congo tant sur les plans politico socioéconomique gage pour un lendemain meilleur. Un Congo transformé c’est notre lutte.

Notre Motivation …

Après un triste parcours de la République Démocratique du Congo sombrée dans les conflits armés ;l’isolation diplomatique et d’autres bourbiers ayant soumis sa population à un désastre national, dont les conséquences n’ont été qu’au préjudice des femmes et des jeunes ; c’est conscient de la potentialité et la vulnérabilité des jeunes, de l’histoire et des responsabilités en vue de la concrétisation de l’idéal emblématique des aspirations que espèrent atteindre les Etats en faveur de la construction d’un Univers intègre pour la jeunesse, car nul ne peut demander aux générations d’aujourd’hui de se repentir pour les fautes des générations passées, plutôt  de s’en dépasser et d’en tirer les leçons. 

Comprendre le dialogue national souverain des jeunes…

 Le dialogue national souverain des jeunes de la République Démocratique du Congo est un cadre voulant rassembler plus de 400 jeunes, dont 100 venant de toutes les provinces du pays ; 50 jeunes de la diaspora et d’autres venant de toutes les catégories sociales des jeunes du pays réunis en session nationale à Kinshasa deux à trois  fois l’an.

 

 La RDC, un pays de plus de 60.000.000 d’habitants dont 65 /° constitué par les personnes dont l’âge varie entre 14 et 30 ans, l’effort national ne trace aucunement une politique intégrante en faveur des jeunes du pays.

C’est  pourquoi Le dialogue national souverain des jeunes de la République Démocratique du Congo reste ouvert à toutes les couches sociales des jeunes Congolais pour discuter autour de toutes les questions ayant trait à leur avenir et du vécu quotidien. Jeunes congolais vivant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la RDC, l’occasion permanente nous est offerte pour exprimer nos aspirations ; nos visions, nos ambitions et nos rêves pour un futur Congo « car demain nous serons responsables de ce que sera l’avenir de la nation ; nous sommes le seul maitre de notre destin ; nous sommes les seuls sur qui l’aurore du lendemain éclaire ;génération héritière d’un mal commun au temps d’un passé trompeur ;autour d’un fleuve sanglant qui nous a rendu complice de notre malheur ;au bout d’un temps, personne ne peut demander aux générations d’aujourd’hui de se repentir pour les fautes commises par les générations passées, un grand rendez vous pour un grand engagement » .

Vous êtes de la diaspora, vous êtes en provinces, en villes, en communes, en cités territoires, villages et collectivités, en secteur, universités, écoles…et que vous constatez l’absence ou si vous voulez savoir  plus sur la procédure de mise en place de l’assemblée locale du parlement des jeunes partout où vous  vous trouvez ; appelez ou écrivez nous aux adresses que vous trouverez à la fin du dépliant.

 A nous l’avenir …

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site